Tel: 06-12-89-71-90

Avec l’arrivée d’Internet et l’inter-connexion d’un nombre impressionnant de systèmes informatiques entre eux, l’accès aux données a été révolutionné. Cette masse d’informations est utile à de nombreux secteurs d’activités. Le marketing n’échappe évidemment pas à la règle. On nomme cette approche, le data marketing.

Un marketing aveugle

La mise à disposition des données comportementales des internautes a provoqué, et provoque encore, une secousse majeure dans le monde tranquille des marketeurs. Ils avaient l’habitude de justifier les carences de mesures précises quant aux résultats de leurs campagnes en expliquant qu’ils savaient que la moitié des budgets engloutis étaient inutiles mais qu’ils étaient bien incapables d’identifier de quelle moitié il s’agissait !

Bon, il ne faut pas exagérer non plus. Certaines pratiques antérieures au Web exploitaient également les données disponibles. En fait, les marketeurs ont toujours été friands de datas, mais le problème venait du fait qu’elles étaient souvent impossible à récolter. Ainsi, les services marketing travaillaient souvent en aveugle non pas par choix, mais par obligation.

Le data marketing ou data-driven marketing

La masse de données accessibles et utilisables est devenue tellement importante que dorénavant on peut réellement gérer des campagnes marketing en mesurant absolument tous ce qui se passe. Il est même possible d’en anticiper le résultat avant d’avoir lancer la moindre action.

La construction et la gestion des campagnes marketing qui s’appuient sur des données fiables et précises constituent le socle du data marketing.

Ainsi, on abandonne la méthode du “doigt mouillé” pour adopter des méthodes bien plus scientifiques. Le data-driven marketing c’est un marketing éclairé et objectivé par les données.

Pas forcément besoin du big-data

Pour capitaliser sur les données disponibles il faut qu’elle soit en nombre suffisant. En effet, le data marketing s’appuie essentiellement sur les statistiques pour devenir une arme redoutable. Mais avec de faibles données, le risque est grand de prendre la mauvaise route…

Cependant pas besoin d’aller systématiquement titiller le big data ! Un échantillonnage acceptable pour obtenir des statistiques fiables est suffisant.

En revanche, il est fortement conseillé de faire appel à la data science et de travailler avec des spécialistes du data marketing, les data-scientists, qui pourront recueillir et analyser les masses de données entrantes pour les rendre compréhensibles et exploitables.

Est-ce réservé au marketing digital ?

C’est le réflexe habituel. Mais la réponse est non. A partir du moment où des informations chiffrées sont disponibles on peut imaginer des campagnes marketing qui se déroulent en dehors du monde numérique. Il faudra bien entendu construire des indicateurs qui permettent de suivre les performances desdites campagnes, par exemple en utilisant un bon CRM qui vous apportera de précieuses données clients.

Vous l’aurez compris, l’objectif et de capitaliser de la connaissance en mesurant les performances des actions entreprises, ceci dans un but d’optimisation continue.

Une stratégie marketing renforcée

Avec le data-driven marketing, les actions marketing mises en oeuvre deviennent fiables et, surtout, prévisibles.

Cette bonne pratique s’associe particulièrement bien avec des stratégies digitales d’inbound marketing et des protocoles de marketing automation. Ainsi, de la prospection à la conversion, toutes les étapes du parcours d’achat sont balisées, mesurées et optimisées.

Un autre avantage non-négligeable et l’amélioration de la connaissance client. Ces méthodes analytiques ouvrent des perspectives en terme de compréhension des marchés qui n’ont jamais été atteintes jusqu’alors.

Alors, ne réagissez plus seulement aux sollicitations des prospects, mais anticipez et devenez pro-actif dans votre stratégie d’acquisition grâce aux datas !

Fermer le menu